Orange, 1er Opérateur Telecom à lancer la 4G au Burkina

Les « G » dans la téléphonie mobile, c’est une affaire de Générations. Le développement fulgurant et incessantes innovations et avancées des technologies de l’information et de la communication ont radicalement modifié notre style de vie. Nous cherchons encore plus de rapidité, de fluidité et de capacité. En 30 ans, le monde a connu tellement d’innovations et d’évolutions en la matière.

Historiquement…

C’est une histoire de génération…

2G (2ème génération) : GSM : Global System for Mobile Communication

Les réseaux 2G font leur apparition en 1991, essentiellement Voix (appel) et SMS. Au Burkina Faso, les premiers réseaux de téléphonie mobile s’introduisent en 1998.

2.5G et 2.75G (générations transitionnelles) : GPRS (Global Packet Radio Service), EDGE (Enhanced Data for GPRS Evolution), une évolution du GPRS

Puis vers la fin des années 1990, les réseaux transitionnels 2.5G et 2.75G, connus comme le GPRS/EDGE permettent d’offrir encore plus de qualité avec notamment l’introduction de la data qui se rajoute à la voix et au SMS. Dans le processus de communication, les données cellulaires ne sont pas envoyées uniquement sur des canaux dédiés comme avec les réseaux GSM pour faire de la Voix uniquement. Les données sont envoyées par paquet offrant plus de capacité d’occupation des canaux et l’Internet Mobile.

Les réseaux 2G offraient des débits pouvant aller jusqu’à 280Kbps

Tout ça c’est complexe non ! Oui ça donne des maux de tête ; surtout pour des non techniciens et spécialistes du domaine comme moi. Savez-vous d’ailleurs pourquoi on parle de téléphone cellulaire ? C’est simplement lié au mode de couverture de la zone qui est divisée en cellules. La couverture de chaque cellule est assurée par une BTS (Base Station Transceiver) (antenne). C’est l’ensemble des couvertures imbriquées de toutes les cellules de réseau qui forment la zone de couverture ; d’où le fait qu’on nous a appris à appeler notre téléphone portable ; le téléphone cellulaire. Plus on est proche de l’antenne, plus on a de barres de réseau sur notre téléphone et donc meilleure est la qualité. Nous avons assisté des fois à des protestations et même des procès sur le fait que les opérateurs de téléphonie mobile installent des pylônes sur des parcelles dans les quartiers. Ces inquiétudes sont nourries par le fait que les émissions électromagnétiques seraient sources de maladie comme le cancer. Cependant, jusqu’à aujourd’hui il n’y a pas d’études scientifiques et médicales qui prouvent que les ondes radios de la téléphonie mobile peuvent causer des cancer. D’ailleurs, dans le spectre des fréquences radios, les ondes radios des téléphones portables se situent en dessous des ondes radios des fréquences télévisions terrestres. Les télévisons ont pourtant existé bien avant l’introduction de la téléphonie cellulaire. En conclusion, pour avoir une meilleure couverture, nous devons faciliter l’installation du réseau dans nos quartiers pour le bien de tous.

Couverture cellulaire

3G, 3.5G, 3.75G, 3.9G (3ème génération)

Les réseaux 3G font leur apparition en 2001 avec leurs évolutions transitionnelles sur 3.5G3.75G

La 3Goffre des débits pouvant aller jusqu’à 15Mbps.

4G (4ème génération)

La 4G fait son apparition à la fin des année 2000, plus précisément en 2009. Ce réseau de 4ème génération offre des vitesses de connexion pouvant aller jusqu’à 150Mbps, 10 fois plus que la 3G.

5G (5ème génération, la prochaine)

Mais l’univers technologique n’en finit pas avec ses évolutions. Le monde s’apprête à vivre l’expérience 5Gà partir de l’année prochaine en 2020. Le développement de l’IoT (Internet Of Things) ou l’Internet des Objets nécessite plus de sécurité et de capacité. La 5G, dont le débit se mesure en giga s’avère la solution idéale. En effet, les réseaux 5G nous offriront des débits pouvant aller au-delà de 10Gbps. Pour faire simple, on peut télécharger un film de 5GB en 1 seconde.

Si vous posez la question à un Ingénieur Télécom, il vous donnera plus de détails et d’explications sur tous les différents types de réseaux et leur fonctionnement. 

Mais nous sommes toujours au Burkina et en 2019 d’abord ! Revenons donc à Orange et sa primeur dans l’introduction de l’innovation en matière de réseau au Burkina Faso. 

Orange Burkina, premier opérateur 4G au Burkina Faso

Orange Burkina, à l’époque encore Celtel a été le premier de téléphonie mobile à offrir des services d’Internet Mobile au Burkina Faso avec le lancement du GPRS/EDGEen 2007. Cinq ans plus tard en 2013, Orange Burkina (à l’époque Airtel Burkina) était le premier encore à offrir la 3,75Gau Burkinabè.

Toujours dans la primeur de l’innovation, Orange Burkina lance en premier encore la 4G+au Burkina Faso. C’était ce 15 janvier 2019 en présence de Mme Hadja Ouattara, Ministre du Développement de l’Économie Numérique et des Postes qui a procédé à la signature et à la remise d’un arrêté portant attribution d’une licence individuelle de technologie neutre.

À lire aussi Le Burkina Faso ouvre la licence de télécommunications neutre

Selon Mme La Ministre, « C’est une nouvelle aventure qui commence pour les clients de Orange et les consommateurs de communication électronique. Cela va donner un coup d’accélérateur au processus de digitalisation de notre pays ».

Pour M. Ben Cheick HAIDARA, Directeur Général de Orange Burkina Faso, « le renouvellement de la licence vient confirmer la volonté d’Orange d’être un acteur clé de la transformation numérique et d’apporter aux Burkinabè des services de qualité grâce aux technologies les plus récentes. Plus qu’un simple changement de technologie, la 4G+ d’Orange permettra de vivre une expérience unique et incomparable pour les différents usages de l’Internet ».

Toujours selon le Directeur Général de Orange Burkina Faso, « Cette nouvelle technologie sur l’internet va répondre aux besoins sans cesse croissants des clients. Avec plus de débit, plus de vitesse pour les usagers et beaucoup de capacités de connexions simultanées. A titre d’exemple, avec la 4G+, c’est un débit qui peut atteindre jusqu’à 150 mégabits par seconde, soit 10 fois plus que la 3G. Cette technologie apporte un changement majeur dans l’écosystème de la téléphonie au Burkina Faso »

Mais concrètement comment profiter de la 4G+ Orange Burkina ?

  • Avoir une carte SIM compatible 4G. Pour vérifier si votre carte SIM est compatible 4G, composez *103*8#. En composant ce code, le système vérifie si vous avez une SIM 4G ainsi que le bon profile 4G. Si la SIM est effectivement 4G, le profile s’active automatiquement pour vous. En revanche, si votre SIM n’est pas 4G, un message vous demandera de changer d’abord de SIM avant de composer le code d’activation de la 4G.
  • Avoir un équipement (smartphone, tablette, modem, pocket wifi, etc.) compatible 4G
  • Être dans une zone couverte par la 4G (Ouagadougou pour le moment et les autres villes progressivement)
  • Sélectionner le mode réseau automatique 4G/3G/2G ou LTE (oui, sur les iPhone et iPad, vous verrez plutôt LTE et non 4G)
  • Si toutes ces conditions sont réunies, tapez *103*8# pour activer la 4G et redémarrez votre appareil par la suite.
  • Des vidéos didactiques sont disponibles sur la Page Facebook de Orange Burkina pour vous guider.
  • Vous pouvez toujours contacter Orange Burkina en cas de besoin

Cependant, la rapidité de la connexion vient avec une consommation plus importante de vos forfaits Internet. Si d’un côté Orange devrait travailler à amoindrir le «Billing Shock», c’est-à-dire l’épuisement plus rapide des forfaits data, d’un autre côté nous consommateurs devrions comprendre cet état de fait et accepter d’un forfait Internet qui finit plus vite que d’habitude pour une connexion Internet plus rapide.

Néanmoins, la solution ultime sera l’introduction de forfait illimité.

bzo

4 commentaires

  1. Bonjour. Merci pour cet bel article. Ce que j’ai a dire c’est concernant la 4G LTE de Orange. Je pense que Orange s’est précipité de faire la publicité de leur 4G LTE alors s’il n’a même pas encore couvert la ville de Ouagadougou. J’ai fait le tour des Lautier périphérique et en ville pour faire le test avec mon Samsung Galaxy note 5 Android 7.0 mais je ne détecte de 4G qu’au alentours du siège de Orange. Même au lycée martien n’gouabi il n’y pas de signal 4G n’en parlons pas dans les quartiers périphérique. À zaabre daaga le signal est bien et à un débit très élevé. J’ai pu mettre à jour une application d3 17 mb en 3 secondes. Donc c’est bien la licence 4G mais la couverture du signal dans tous les quartiers et aussi dans les provinces est encore mieux. Merci

    Aimé par 1 personne

Répondre à Zongo Antoine Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s