Baisse de 18% du marché des smartphones en Afrique à cause du COVID-19

Selon International Data Corporation (IDC), la pandémie du Covid-19 provoque l’une des plus fortes baisses trimestrielles du marchés des smartphones en Afrique depuis 2015.

Dans son dernier rapport intitulé Worldwide Mobile Phone Tracker, IDC indique une baisse trimestrielle des livraisons de 17,8% durant le premier trimestre 2020 avec 20,1 millions d’unités expédiées. Le marché global de téléphones portables se situe à 46,8 millions d’unités expédiées, soit une baisse plus importante de 20,5%.

Ces baisses s’expliquent principalement par 3 facteurs.

Arrêt de la production en Chine.

La fermeture des usines en Chine courant février avait arrêté la production et interrompu momentannement les livraisons en cours.

Ralentissement des importations

Ensuite, avec les fermetures des frontières des pays en Afrique, les importateurs et commerçants ont considérablement réduit leur commande. Il n’est pas rare de demander un appareil et le vendeur répond que c’est difficile d’en trouver parce qu’avec la fermeture des frontières et la priorisation des produits de premières nécessités, il est difficile d’importer des smartphones. Il faut noter aussi que généralement, les commerçants au Burkina Faso effectuent régulièrement les voyages en Chine ou à Dubaï pour s’approvisionner en stock de smartphones.

Baisse du pouvoir d’achat

L’impact économique sur le pouvoir d’achat a aussi contribué à baisser les volumes. Les secteurs comme le transport, le divertissement (spectacles avec rassemblement de monde) ont été fortément impactés. Au Burkina Faso, les marchés et yaars ont été fermés pendant des semaines. Tout cela entraine un ralentissement économique et une baisse du pouvoir d’achat. Dans un tel contexte, les consommateurs se tourneront plus vers les smartphones moins chers.

Le Covid-19 a sévèrement perturbé l’industrie au premier trimestre 2020, tandis que la demande des consommateurs connait une légère baisse. Dans une telle situation, les consommateurs se tournent vers des appareils entrée et moyen de gamme, moins chers. Xiami a plus profité de cette tendance et a été en mesure de faire la croissance durant le trimestre ; là où la plus part des marques populaires rapportent des décroissances.

Taher Abdel-Hameed, un Chercheur Analyste de IDC

A la lumière de cette baisse de 17,8% au premier trimestre 2020, IDC prévoit une baisse globale annuelle de 9,1%.

Avec une population de 1,32 milliards d’habitants dont 43% de taux d’urbanisation, l’Afrique compte 1,08 milliards d’utilisateurs de téléphones portables, 81% de taux de pénétration.

À lire aussi :

Boukary Zorom

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s