Qu’est-ce que l’Intelligence Artificielle ?

La 16ème Édition de la Semaine du Numérique au Burkina Faso est placé sur le thème : “Intelligence Artificielle : opportunités et défis”. 

Ce terme AI (Artificial Intelligence) est utilisé partout : smartphones, ordinateurs, médias sociaux, robotiques, etc. Quelle est sa signification, que renferme-t-il et quelles sont ses applications ? C’est à cette question que nous tenterons de répondre ensemble dans cet article, sans rentrer dans ses détails purement techniques.

Qu’est-ce que l’intelligence ?

Avant de lire la suite, je vais vous demander un “petit exercice”. Prenons 30 secondes pour définir  ce que c’est que l’intelligence, sans faire de recherches ; juste ce que vous en pensez à l’instant T.

Dans mes recherches (oui, j’ai pris quand même prix le temps de faire quelques recherches), l’intelligence peut être définie comme la capacité à acquérir et appliquer des connaissances et des compétences. Elle est aussi définie comme la capacité de logique, de compréhension, de conscience de soi, d’apprentissage, de raisonnement, de planification, de résolution de problèmes, de créativité, etc. Vous pouvez compléter la liste.

Définie ainsi, l’intelligence ne s’applique qu’aux être humains n’est-ce pas ? Alors pourquoi parle-t-on alors d’intelligence artificielle ?

  • Vous est-il déjà arrivé que votre téléphone vous suggère des mots ou des phrases quand vous commencez à écrire ? Par exemple quand vous tapez « Je suis”, le téléphone peut vous suggérer “au bureau”, “à la maison”.
  • Des fois aussi, quand vous écrivez une phrase plusieurs fois, à un moment donné quand vous tapez le premier mot, le téléphone vous suggère le reste de toute la phrase. Il suffit de cliquer et de gagner en temps de saisie et en efficacité. 
  • Sur les médias sociaux (Facebook, YouTube, LinkedIn, Twitter, Instagram, etc.) vous voyez généralement des informations qui pourraient vous intéresser
  • Quand vous commencez à taper des mots dans une recherche Google, une panoplie de phrases et d’expressions vous sont automatiquement suggérées.

Tout cela est possible grâce à une forme d’intelligent dont le téléphone est doté. Il apprend à vous connaître au fur et mesure que vous l’utiliser. 

Le AI (Artificial Intelligence) est une discipline de l’informatique dont l’objectif est de rendre les machines intelligentes, autonomes. La discipline a été évoquée pour la première fois en 1956 par le chercheur Américain John McCarthy. Il définit l’intelligence artificielle comme la science et l’ingénierie qui permettent de rendre les machines intelligentes.

En sommes, l’homme crée la machine et la programme pour exécuter des tâches dans le but d’atteindre des objectifs. Non seulement la machine est programmée pour exécuter des tâches, mais elle est aussi programmée pour apprendre des tâches qu’elle exécute et se perfectionner.

L’une des sous-branches de l’intelligence artificielle, c’est le Machine Learning ; littéralement traduit “apprentissage de la machine”. La machine est entraînée à travers différentes fonctionnalités et programmation à reconnaitre et entreprendre des actions. Le Machine Learning se nourrit essentiellement de données, de la big data. Toutes les actions réalisées par les utilisateurs sont organisées autour de « data points », traitées et/ou stockées.

Ces données sont utilisées soit pour faire de la classification ou de la prédiction. Par exemple, les données démographiques comme l’âge, le genre et le lieux de résidence peuvent être utilisées pour classifier les clients ou les prospects dans une catégorie socio-démographique. Ces mêmes données, croisées avec les comportements de cliques, de likes, de partages, de commentaires, d’achats, de vidéos et films regardés, de lecture, etc. permettent aussi de prédire les comportements. Est-ce que ce client va nous quitter dans les jours, mois ou années à venir, va-t-il acheter encore plus ou moins, est-il plus susceptible de regarder une photo, une vidéo ou un texte, etc. Lorsque vous changez votre statut matrimonial sur Facebook de “Célibataire » à « Marié”, c’est aussi une instruction pour vous classifier et prédire vos futurs centres d’intérêt, d’achats, etc.. On peut pousser encore plus loin. Lorsque votre épouse commence à publier des photos de grossesse ou même faire des recherches sur Google (donc en dehors de Facebook) sur des conseils sur la grossesse, ces ensembles de données seront mises ensemble et traitées. Donc Facebook utilise l’intelligence artificielle pour organiser notre fil d’actualité en choisissant les choses à nous montrer (publications, publicités, etc.). Lorsque vous faites une recherche sur Google, en fonction de la connaissance acquise sur vous grâce à l’intelligence artificielle, Google va vous donner les réponses en fonction par exemple de là où vous êtes, vos précédentes recherches, votre genre, votre catégorie socio-professionnelle, votre éducation et vos diplômes, etc. L’intelligence artificielle est partout. Les suggestions de vidéos sur YouTube ou les films à regarder sur Netflix sont réalisées grâce à de l’intelligence artificielle.

Nous avons souvent lu des témoignages où des montres connectées, Apple Watch en l’occurence ont sauvé des vies en prédisant sur la base de l’historique du rythme cardiaque et du sujet des possibilités de crises cardiaques.

Les intéressés ont eu le temps de se faire en charge vite et éviter le pire. Un autre exemple est une personne partie faire du vélo qui tombe. Les capteurs de détection de chute ont détecté une chute. La personne ne réagissant pas au bout d’un certain temps, la montre a composé automatiquement le numéro de service d’urgence tout en envoyant la localisation GPS aux secouristes. Aussi, sur ce blog, j’ai publié un article où grâce à l’odorat, on pourra diagnostiquer le paludisme, article que vous pouvez lire ici.

A lire aussi quelle est la différence entre une montrée connectée et un bracelet connecté.

Autre domaine d’application de l’intelligence artificielle ; la robotique. D’ailleurs, lorsqu’on parle d’intelligence artificielle, nombreux d’entre nous pensent beaucoup plus à la robotique. Que ce soit les robots qui travaillent dans les usines de montage, les robots de livraison ou les jouets robots, ces machines sont dotées de capacités d’intelligence. L’être humain a la capacité de reconnaître son environnement et de se déplacer. La robotique du côté des machines permet à des robots de se déplacement fluidement dans des environnements souvent même complexes. 

À ses débuts, certains pensaient qu’il s’agissant de faire en sorte que les machines se comportent comme des êtres humains et réfléchir comme des êtres humains. Cette discipline s’appelle aujourd’hui “cognitive science” “cognitive psychology”.

Quelles sont les applications de l’intelligence artificielle ? 

Elle s’applique à tous les domaines

  • Santé : tout près et tout près et tout frais, BlueDot, une startup canadienne a détecté dès décembre 2019 un « foyer inhabituel » de pneumonie autour d’un marché dans la province du Wuhan en Chine ; ce qui allait devenir la pandémie du Covid19. L’intelligence artificielle peut donc servir à prévenir et combattre proactivement et épidemies les pandémies. Dans notre pays, l’intelligence artificielle peut permettre grâce aux données collectées et centralisées dans les CSPS, cliniques, hôpitaux, pharmacies, etc. d’offrir un meilleur système sanitaire. Un Guinéen a inventé une borne médicale permettant de faire le diagnostic, prescrire une ordonnance et même anticipée pour informer la pharmacie. Plus de détails dans cette vidéo.
  • Finance : dans le domaine de la Finance, les banques peuvent se servir de l’intelligence artificielle pour analyser des dossiers de financement ou de prêt en quelques heures, voir quelques minutes là on aurait pu prendre des jours. Cela permet de gagner en temps et en efficacité aussi bien pour la banque, que pour le demandeur pour le financement de son projet. Dans l’assurance par exemple, l’intelligence artificielle peut être utilisée pour analyser les sinistres et les prises en charge. Cela donnera l’avantage de la rapidité et de la précision. Yeleen Assurance, première société de micro-assurance au Burkina permet grâce au digital de réaliser des opérations très vite et à distance ; aussi bien pour la souscription d’une police d’assurance que la prise en charge en cas de sinistre ou de besoin.
  • Médias sociaux : si l’intelligence artificielle permet de nous afficher des informations qui peuvent nous intéresser sur les réseaux sociaux, il faut noter aussi que l’intelligence artificielle permet de détecter et supprimer automatiquement des messages de haines, de discrimination, d’aller à la violence, etc.
  • Moyens de transports : les voitures sans chauffeurs ne sont plus des « choses » de science-fiction. De plus en plus sur les routes, des voitures sont capables de scanner, analyser l’environnement et prendre des décisions pour conduire les voitures en toute sécurité. Certaines voitures sont équipes de captures de proximité pour automatiquement prendre le contrôle lorsqu’il y a un risque d’accident. La voiture ralenti et même freine. Tout cela permet d’éviter des accidents et sauver des vies.
  • Sécurité : l’intelligence artificielle est beaucoup utilisées dans la lutte contre la cybercriminalité et même en dehors du monde virtuelle. Igor Ima, un étudiant à l’Ecole Supérieure d’Informatique (ESI) de l’Université Nazi-Boni a mis en place un drone de surveillance doté d’une intelligence artificielle capable de détecter les visages ; donc de menaces potentielles.
  • Et bien d’autres.

L’intelligence artificielle et ses applications ont beaucoup à apporter à l’Afrique dans cette croisée de chemins. Les choix utiles d’usages utiles de cette discipline permettront de donner les moyens d’accélération du développement en améliorant la santé, l’éducation, etc. Le centre d’intelligence artificielle de Google en Afrique est basée à Accra au Ghana et dirigé par le Sénégalais Moustapha Cissé.

À lire aussi : quelle est la différence entre la réalité augmentée et réalité virtuelle.

Cependant l’intelligence comportent des risques réels pour l’humanité ; avec les risques de mauvais usages de ses applications.

Pour Elon Musk, l’intelligence artificielle pose un risque fondamental pour l’existence de l’humanité.

L’une des craintes majeures est que la machine deviennent si intelligente qu’elle se mettent à penser d’elle-elle et prendre le contrôle sur l’être humain. Nous voyons cela dans beaucoup de films d’ailleurs.

À ce propos, Stephen Hawking, l’intelligence artificielle pourrait prendre le contrôle de soi et se réimaginer à un rythme très croissant. Les êtres humains, limités par une lente évolution biologique, ne pourraient pas faire le poids et seront dépassés.

Le deepfake : c’est une véritable menace pour ne pas dire un vrai danger. Grâce aux Deep Learning (une autre sous-branche de l’AI), l’on est capable de transposer presqu’à la perfection votre visage et votre voix sur une vidéo et vous culpabiliser. Je vous invite à lire cet article sur le deekfake pour en savoir plus : Qu’est-ce que le Deepfake ?

Les emplois : l’automatisation, la robotique et plein d’autres applications de l’intelligence artificielle font que l’on a plus besoin d’hommes pour de nombreux boulots.

Les risques en cybercriminalité et cybersécurité : autant l’AI permet de combattre la cybercriminalité, c’est aussi un outil qui dans de mauvaises mains pour fortement nuire.

Même si la machine peut réfléchir plus rapidement que l’Homme, l’être humain jusqu’à présent a une avance sur la machine : l’émotion. Là où l’intelligence artificielle est basée sur la logique, « l’intelligence naturelle », l’homme ressent, est doté d’une raison et d’une conscience ; sait distinguer le bien du mal, a conscience de sa propre existence et ses décisions sont validées d’abord par l’émotion.

À ses débuts, certains pensaient qu’il s’agissant de faire en sorte que les machines se comportent comme des êtres humains et réfléchir comme des êtres humains. Cette discipline s’appelle aujourd’hui “cognitive science” “cognitive psychology”. La machine est-elle en phase d’acquérir des émotions ? Les expériences sur le interactions homme-machine sont avancées.

À lire aussi : qu’est-ce que la 4ème révolution industrielle, c’est du digital dans lequel nous vivons de nos jours.

Boukary Zorom

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s